Accueil > Les autrices > On est pas des cadeaux

On est pas des cadeaux

Dernier ajout : 22 avril.

Une émission de radio pour faire entendre nos voix, parler de nos luttes et relayer celles dont on est solidaire.

Sur Radio Canut 102.2 à Lyon, et sur internet On est pas des cadeaux !

Notre collectif est en NON MIXITE TRANS, GOUINES, PEDES avec des bases féministes. Nous sommes contre toute forme de sexisme, contre l’oppression patriarcale et les normes de genre. Le féminisme n’a pas que pour objectif l’émancipation des femmes. Lutter contre le sexisme c’est se battre à changer ce qui est systématiquement valorisé (comportements et apparences vus comme masculins) et dévalorisé (comportements et apparences vus comme féminins) dans notre société. Le féminisme nous aide à avoir une vision globale des systèmes d’oppressions qui s’entrecroisent à l’intérieur d’une société.

Par exemple, les lesbiennes racisées ont dû et doivent encore lutter contre le racisme des blancs et des puissants, contre le sexisme des homme de tous les milieux, et contre l’hétérosexisme et l’ethnocentrisme jamais remis en question, notamment de leurs alliées féministes.

Cette émission se veut radicale tant dans notre féminisme que dans nos critiques de cette société capitaliste, raciste et autoritaire.

TRANS, GOUINES, PEDES

Avec cette émission, nous créons un espace de discussions, de confrontations et de visibilité ! On a besoin de se réapproprier ces insultes, c’est un exutoire contre la honte, pour montrer qu’on est fièrEs, là où on nous préférerai cachéEs dans des placards. On existerait pas si on ne revendiquait pas haut et fort nos identités dans cette société hétéronormée.

On a besoin d’y exprimer notre colère… C’est pourquoi on a envie de parler d’ « identités fortes » car elles s’opposent frontalement et directement à l’hétéropatriarcat et parce qu’elles sont trop souvent encore dépréciées ! Transpédégouines, des identités sociales qui vont même au delà de notre sexualité, ce sont des identités déviantes. Ce collectif reste en non-mixité car c’est une heure dans la semaine où l’on se retrouve entre nous (combattantES contre l’hétéronormalité), dans un espace-temps où l’on prend du pouvoir par la parole .

Nous tenons à préciser que nous sommes Transpédégouines et non LGBTI, nous refusons d’être assimiléEs, intégréEs à cette société. Nous voulons continuer à combattre toutes les discriminations. Par exemple, nous ne pouvons pas lutter au côté du FLAG (les flics gays) car les flics sont nos ennemis de classe, quand bien même il peuvent être gays, lesbiennes ou trans. Ils ont la fonction de maintenir l’ordre établi, de soutenir l’État qui perpétue toutes formes de dominations. Nous ne pouvons qu’être les ennemis d’auxiliaires de l’Ordre moral.

Cependant, nous pouvons être solidaires d’actions menées par d’autres groupes LGBTI car ce n’est pas demain la veille que l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie auront disparus.

ET PLUS ET AFFINITES

Nous ne voulons pas nous arrêter uniquement à des termes figés car les étiquettes sont toujours trop étroites, mais plutôt que le cadre de cette émission soit l’occasion de réfléchir sur le contenu de nos identités ainsi que sur les thèmes que l’on propose. Ce n’est pas tant la performativité de nos identités qui nous intéresse, c’est de comprendre quels décalages et quelle subversion réelle face à l’ordre moral on fait exister.

On cherche des débats, du désaccord aussi plutôt qu’une impression d’être de la même communauté (sans trop rien y définir). Nous perturbons l’ordre établi ça c’est une chose… mais comment, pourquoi et dans quel but ?

Pendant l’émission, nous avons envie d’inviter des personnes ayant des vécus similaires à venir les partager. Il nous est aussi important de laisser la place à des identités minoritaires de cette société, c’est pourquoi les thèmes et les invitéEs ne sont pas exclusivement TPG.

C’est aussi possible de venir écouter confortablement les émissions en direct, dans la salle à côté des studios et de nous rencontrer !
Radio Canut 24 rue du Sergent Blandan, à coté de la place Sathonay dans le 1er.

Site de l’émission : On est pas des cadeaux

SPIP SPIP | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0