Accueil > Analyses, vulgarisations > Quand l’alibi du droit des femmes permet de contrôler (...)

Quand l’alibi du droit des femmes permet de contrôler l’immigration

contacter On est pas des cadeaux

En raison de petits problèmes techniques, on a malheureusement perdu l’enregistrement de cette émission... Alors voici quand même les sons qu’on a pu y entendre :

  • "Premier plan à trois" et "Les amants de maman", deux reportages de la série l’Égyptien libéré disponible sur ArteRadio.com
  • Une intervention de Nasima Moujoud, maîtresse de conférence et chercheuse en anthropologie, présentée à Grenoble en avril 2015. Elle y raconte comment historiquement, des années 70 à nos jours, la lutte pour les droits des femmes s’est institutionnalisée. Elle nous explique aussi comment est apparue la catégorie "femmes de l’immigration" dans les associations de l’immigration, puis dans les associations féministes mais également, à partir de 2002, dans les discours du gouvernement et dans les lois, pour devenir un outil de contrôle des frontières et des immigréEs et de toute personne étant assimilée à l’immigration.
    Un contrôle qui passe notamment par l’utilisation des thématiques du voile, du trafic des femmes (prostitution) et du mariage forcé.

Bonne écoute !

Voir en ligne : Pour télécharger : clique droit "enregistrer la cible du lien sous"

SPIP SPIP | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0