Accueil > Témoignages, récits, portraits > Des tas d’états

Aujourd’hui, ce soir sur le plateau, on est un peu troubléEs, un peu angoisséEs, un peu perduEs.

Ben oui, on est début mai et comme ça, aux zhérissons, on se dit allez, faisons toute une émission sur l’état.

Alors c’est quoi l’Etat pour nous ?
Impossible de nous dire les choses simplement, impression de s’attaquer à un sujet si grand, si angoissant.

L’état, on sait le nommer, on voit bien que y’a un problème, mais sérieusement on commence par ou ?

On a tant de questionnements  :

- on se sent trop inséré.e dans le système pour le critiquer ?
- ou alors la voisine est surement plus anarchiste que nous elle saura mieux le dire...
- ou bien on se pense trop peu sachant.e ?
- puis en plus on a vraiment pas le temps d’aller fouiller dans des bouquins et des podcasts, la l’émission elle est bientôt !
- puis ces élections la, pour certaine.s d’entre nous, ça nous aurait pas bousculé dans nos évidences ?

Par quoi on commence ? C’est quoi qu’on critique d’abord ?
Cette immense machine administrative, qui trie, traite, classe toi, tes potes, ta grand mère, ton prof de maths,. Si t’as les papiers dans le bon état, il saura tout, ta naissance, ou, a quelle heure, il valide ton prénom, il connait ta famille. Il t’assigne un genre. Il contrôle tes allées et venues de tes 3 ans jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire. Il t’entraine à voter et à élire tes représentants, et ça dès la primaire.
Il te surveille. Est-ce que t’as vraiment touché seulement ce montant la cette année ? Cette personne dans ta colocation tu serais pas en couple avec ? Attends, tu paies pas de loyer pour ton logement ? Tu travailles pas ? Tu ne veux pas t’insérer ?

Alors ce soir aux zhérissons, on tatonne. On va pas faire de conférence pour expliquer en quoi l’état c’est mal, et comment c’est un système qui domine, exploite, oppresse. Comment il véhicule de la transphobie, du racisme, du sexisme, du nationalisme, du validisme. La liste est longue.

On va partir de nous, timidement, et on espère que cette émission vous plaira.

* D. parle d’islamophobie
* E. parle de l’Histoire avec un grand H que l’état il te raconte
* M. a enregistré un entretien avec une personne qui parle de son rapport à l’administration de l’état en tant que personne sans papiers.
* L. parle de centre et de marges
* On lit un extrait de Subtil Beton par Les Aggloméré.e.s

On écoute :
MC Skuchlin’ - L’ACABance
CASEY - Chez moi
LA GALE - Le passage dune frontière

Voir en ligne : https://rdzh.poivron.org/220516_RDZ...

SPIP 3.2.15 | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Version mobile