Accueil > Analyses, vulgarisations > Le genre du Capital

Le genre du Capital

contacter Langues de Fronde

Dans cette émission de rentrée, on poursuit un peu l’été avec une création sonore collective des frondeuse ; « nos sons de l’été ». Vous y entendrez de l’eau, beaucoup d’eau : de la pluie, des rivières, des grêlons, des vagues. Des ami-e-s aussi ; qui bricolent, qui rient, qui dansent, qui construisent. De la musique, des bus, des tram, des animaux, des fréquences radios qui crépitent, des outils, des listes….

Puis, on prend le temps de parler du livre Le Genre du Capital en compagnie d’une de ses autrices, Sibylle Gollac.

On revient sur les notions de travail domestique et parental. On discute de comment ces travaux pris en charge essentiellement par les femmes gratuitement et sans limite de durée, ne sont jamais reconnus en tant que travail, sont toujours invisibilisés notamment dans l’organisation des successions et les séparations. Cela ayant pour conséquence l’appauvrissement des femmes ayant été, étant ou allant être en couple hétéro.

En fin d’émission, la chronique « J’ai des corps à vous dire » autour du thème des traces sur nos corps (première partie).

Musique :
Lala &ce, Amen 
Sexy Sushi, Je refuse de travailler

Bonne écoute !

Voir en ligne : Le genre du capital

SPIP 3.2.5 [24404] | squelette | | Contacter Radiorageuses | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Version mobile